5 conseils pour un pitch réussi

Qui dit startup, dit (souvent) pitch !  

Le pitch consiste à expliquer et défendre son projet devant un auditoire qui ne vous connait pas et qui ne connait pas non plus ce que vous faites.
Dans l’univers startup, votre public sera principalement des banques, des investisseurs ou des incubateurs. 
L’exercice n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît et demande beaucoup de préparation.

On vous donne 5 conseils pour un pitch réussi :

1.  Raconter une histoire, VOTRE histoire

Réussir à capter et garder l’attention de ses interlocuteurs n’est pas une mince à faire. D’où l’importance d’un storytelling puissant, clé de la réussite de votre pitch. Tentez d’expliquer votre projet à un enfant, cela vous donnera les bases du « scénario ». N’oubliez pas, les meilleures histoires sont celles dont on se souvient. Conclusion : racontez une histoire « mémorable » sur votre startup.

2.  Connaître votre Business Plan

Il est important de connaître son business plan sur le bout des doigts :

  • Quelle est la problèmatique et surtout la solution que vous apportez ?
  • Sur quel marché allez-vous entreprendre ?  Est-il mature ?
  • Votre modèle économique est-il viable ?
  • Quel est votre avantage concurrentiel ?
  • Quels sont les risques ?

Toutes ces questions intéressent votre audience et sont celles auxquelles vous devez répondre pendant votre pitch.

Exprimez-vous clairement, soyez percutant et convaincant !

3.  Respecter le timing imposé

La durée du pitch varie en général entre 1 et 15 minutes. Attention à respecter le temps imparti car cela pourrait vous desservir. Le tout est de pouvoir adapter votre discours en fonction du temps qu’il vous est accordé, sans oublier de rester clair et concis.

4.  Ne pas négliger l’importance de votre support visuel

Simple et efficace. Ce sont les mots d’ordre pour votre présentation. Ce que vous écrivez sur votre présentation PowerPoint ne doit en aucun cas répéter ce que vous direz à l’oral. On a souvent tendance à vouloir trop en mettre sur les slides : c’est une grosse erreur.

Optez plutôt pour des visuels forts, des mots ou chiffres clés. Attention aux couleurs et à la taille du texte qui doivent être bien visibles, même de loin.

5. S’entraîner sans modération

Rien de tel que de tester son pitch devant ses proches ! Devant vos parents, vos amis ou vos collègues, chronométrez-vous et recueillez leurs commentaires et recommandations.

Il n’y a pas de secret, plus vous serez entraîné, plus vous serez à l’aise le jour J.

Un dernier petit conseil, soyez naturels et amusez-vous ! Un pitch trop mécanique et impersonnel ne fera pas l’unanimité.

Et vous, quels sont les petits conseils que vous pourriez donner pour un pitch réussi ?

Vous êtes une jeune startup, spécialisée dans le domaine de l’IT, et vous cherchez à être incubé, développé et connecté à un réseau international ?
Rejoignez l’aventure initiée par Sword Group. Le Connecteur by Sword propose différentes options incluant le mécénat, l’assistance juridique et comptable, la communication ainsi qu’un espace de coworking.
Intéressé ? Contactez-nous !



Laisser un commentaire