Maela : la plateforme de suivi patient face au Covid-19

Maela est une startup de e-santé qui développe une solution de suivi médical connectée en mode SaaS. Fondée en 2014 par des experts issus du monde médical, la solution de télésuivi permet de préparer la prise en charge et de sécuriser le retour à domicile des patients. Pendant cette période de crise sanitaire, la startup a été fortement sollicitée par de nombreux établissements de santé en France et à l’étranger.

Hubert Viot, Président et co-fondateur de Maela a accepté de répondre à nos questions.

Comment les établissements de santé utilisent-ils Maela au quotidien dans le cadre de la crise sanitaire du COVID-19 ?

La solution Maela est une solution de suivi patient utilisée pour l’optimisation des séjours hospitaliers. Elle permet la préparation et le suivi du patient. Historiquement très utilisée dans le cadre des retours précoces à domicile après chirurgie, elle s’est progressivement étendue aux autres champs de la médecine.

Dans le cadre d’un protocole en chirurgie, médecine ou Covid19, l’équipe médicale définit un programme de préparation et de suivi pour le patient. Le patient suit le protocole via son smartphone ou son PC. Dès lors que le patient dérive par rapport au programme attendu, des alertes sont générées et indiquent une conduite à tenir rapide et simple tant pour les professionnels de santé que pour le patient. Maela est un outil qui facilite ainsi la vie des patients et des professionnels de santé.

Les patients sont généralement suivis :

  • Après un passage aux urgences « Covid19 » du fait de plusieurs symptômes suspects (toux, fièvre, etc.),
  • Suite à une hospitalisation en service de réanimation,
  • Après un passage aux urgences ou suite à une hospitalisation.

Le nombre d’inscriptions sur la plateforme a explosé en quelques semaines, Maela était-elle préparée à autant de connexions ?

La scalabilité a été un vrai défi auquel nous avons su faire face. En effet, durant cette période Maela a engrangé de nombreux contrats et notamment le premier déploiement national d’une solution de télésuivi réalisé avec le Ministère de la Santé du Luxembourg.

Il a fallu pour cela aussi bien augmenter notre capacité de déploiement que notre infrastructure technique, pour accueillir un flux quotidien de patients multiplié par 10 par rapport à une période classique.

Cela implique des ressources techniques et humaines très mobilisées pour assurer le déploiement, le support, la connectivité et offrir une expérience utilisateur réussie.

Dans cette phase de décrue du nombre de cas, nous pouvons dire avec fierté que ce fut une réussite. Je tiens d’ailleurs à féliciter mes équipes et mes partenaires pour cela.

Pour la première fois, Maela a été déployée pour tout un pays, le Luxembourg. Comment avez-vous géré en si peu de temps la mise en place de la solution ?

Il a fallu être mobilisé, organisé et stratégique.

En réalité la plateforme Maela par son fonctionnement en SaaS et sa simplicité permet en elle-même un déploiement très rapide. C’est d’ailleurs ce qui nous a permis de remporter ce marché.

Le principal enjeu en temps normal est le paramétrage et la formation. La chance que nous avons eu est notre retour d’expérience sur la France. Aussi, nous avions de bonnes bases pour les protocoles de suivi et des tutoriels de qualité pour la formation. En quelques jours la solution a pu être déployée.

Il est intéressant de savoir que plusieurs langues sont couramment parlées au Luxembourg. Nous avons commencé par le français et ajouté les langues au fur et à mesure que nous les recevions. En une semaine tout était implémenté en 5 langues (français, anglais, allemand, portugais et néerlandais).

En parallèle, nous avons initié une démarche agile et avons livré de nouvelles fonctionnalités toutes les semaines pour simplifier le travail des soignants et augmenter les performances de la plateforme. Ce fut un énorme défi de faire cela en production avec des milliers de patients suivis. Je suis vraiment fier du travail accompli.

 

Quel est a été le plus gros challenge durant cette période ?

La gestion de la charge de travail, tout cela à distance. Rappelons que tout le cycle du contrat avec le Luxembourg, de la vente à la mise en production, a été réalisé sans qu’aucun employé de Maela ne sorte de chez lui, c’est une vraie prouesse.

Les demandes pour notre plateforme ont explosé les premières semaines du confinement, il a fallu prioriser et reconfigurer toutes nos équipes. Je suis très reconnaissant de la polyvalence de nos salariés qui ont tous œuvré au déploiement pour permettre aux établissements de santé de faire face à cette crise sanitaire.

 

Vous êtes une jeune startup, spécialisée dans le domaine de la e-santé et vous cherchez à être incubé, développé et connecté à un réseau international ? Rejoignez l’aventure initiée par Sword Group.

Intéressé·e ? Contactez-nous !

    Laisser un commentaire